l’hippocampectomie : technique opératoire

synonymes : résection temporale interne – résection de T5 – hippocampectomy

doctor

rationnel

l’hippocampe est une structure fragile, comprenant de l’archéocortex et du paleocortex qui constituent les régions olfactives. son rôle est redondant de celui de l’hippocampe contro-latéral, il est donc possible d’exciser l’hippocampe d’un côté si l’autre est intact.

il est le siège de :

  • tumeurs gliales de bas grade, le plus souvent gangliogliome
  • tumeurs dysembryoplasiques (DNET)
  • lésions dysplasiques
  • sclérose mésiale secondaire à des convulsions fébriles

chez l’enfant, les lésions hippocampiques responsables d’une épilepsie chronique s’accompagnent souvent de lésions focales secondaires intéressant le pôle temporal, qui sont une cause d’échec dans les hippocampectomies sélectives

c’est pourquoi il est préférable de réaliser la résection du pôle temporal en tant que premier temps de l’amygdalo-hippocampectomie.

academic

technique opératoire

  • incision arciforme partant de la région mastoïdienne et revenant en frontal jusqu’à la lisière des cheveux
  • volet ptérional exposant le pôle temporal jusqu’à la base
  • sous microscope opératoire, incision du gyrus T1 parallèle aux veines sylviennes, coagulation des branches de l’artère sylvienne à destination du pôle temporalhippocampectomie 1
  • dissection de la fissure sylvienne, en sous-pial chaque fois que possible de manière à ne pas exposer les branches de l’artère cérébrale moyenne (risque de vasospasme)
    • en descendant jusqu’au pôle temporal en avant, puis l’uncus de l’hippocampe en dedans
    • en identifiant le limen insulae et le pédicule temporal en arrière
  • incision verticale des gyri T1 à T3 vers la base temporale, jusqu’à ouvrir la corne sphénoïdale du ventricule
    • on se repère à la base temporale par l’eminencia subarcuata qui signale le canal semi-circulaire supérieurhippocampectomie 2
  • incision d’arrière en avant du toît de la corne sphénoïdale permettant de rejoindre en avant le pédicule temporal et l’uncus de l’hippocampe
  • corticotomie antéro-postérieure suivant la base temporale, détachant le pôle temporal (néo-cortex) et exposant l’hippocampehippocampectomie 3
  • dissection sous-piale de l’uncus de l’hippocampe, on expose le nerf oculomoteur, la citerne carotidienne et l’artère cérébrale postérieure
  • dissection de la face interne de l’hippocampe en suivant le sillon choroïdien ; on expose la fente de Bichat et ses éléments (bandelette optique, veine basale)
  • séparation de la queue de l’hippocampe et du gyrus parahippocampique en coagulant les artères venant de l’artère cérébrale postérieure. hippocampectomie 4

logo anesthles transmissions à l’anesthésiste

anesth hippocampectomie

retour à la page lésions hippocampiques

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :