les abcès cérébraux et empyèmes intracrâniens

layen 2 mots

encore de nos jours, les infections neuroméningées peuvent entraîner une aggravation sévère avec déficit, troubles de conscience, épilepsie, nécessitant une ou plusieurs interventions et un séjour prolongé en réanimation puis en hospitalisation ; malgré cette gravité initiale, le devenir à long terme est très favorable dans la très grande majorité des cas, sauf s’il s’agit d’un nouveau-né ayant présenté une méningite grave.

ce chapitre comprend :

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :