les lésions iatrogènes des parties molles

academicl’utilisation de forceps et autres mesures salvatrices améliorent la prise en charge des nouveau-nés et de leur mère ; malheureusement, l’effet compressif peut engendrer des lésions du visage, du cuir chevelu, ou une paralysie du nerf facial comme ci-dessus.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :