les traumatismes crâniens par accident domestique

synonyme : household accident

layen 2 mots

les accidents domestiques sont la première cause de traumatisme crânien chez l’enfant. Ils sont de gravité variable, du plus bénin (chute de l’enfant de sa hauteur), au plus grave (défenestration), en passant par une gravité modérée (chute de table à langer).

il existe dans bien des cas un contexte de négligence, et parfois, un accident domestique est invoqué pour dissimuler un traumatisme non-accidentel

doctor

les accidents de trotteur

TC trotteur
3 enfants victimes d’une chute de trotteur avec conséquences graves. Deux enfants, non montrés ici) sont décédés après une chute de trotteur.

les accidents par chute de trotteur méritent une mention particulière car TC trotteur banils sont totalement évitables, l’académie américaine de pédiatrie a même recommandé la destruction des trotteurs existants : « community programs should be developed to encourage proper disposal of walkers so that they can be destroyed »

la chute de la table à langer

elle survient lorsque l’enfant commence à se retourner, et surprend ses parents. parfois, le nouveau-né, ayant le réflexe de pousser sur les pieds, se projette de l’autre côté de la table.

elle entraîne généralement un traumatisme bénin, souvent une fracture linéaire de la voûte sans conséquences mais nécessitant une surveillance médicale.

les écrasements

TC crush
lésions de la base du crâne par écrasement : brèche ostéo-durale du sphénoïde ; paralysie faciale ; dissection de la carotide

il sont souvent causés par des meubles non fixés au mur : il s’agit de traumatismes souvent sévères avec fractures bilatérales des rochers, atteintes de nerfs sensoriels (optique, auditif, olfactif), d’autres nerfs crâniens (facial, oculomoteur), des vaisseaux (carotide, sinus veineux) et une brèche osteo-durale de la base du crâne avec risque de méningite. De plus, si l’enfant reste asphyxié sous le meuble, il peut s’y associer des lésions d’anoxie cérébrale.

la défenestration

il s’agit d’un traumatisme à haute cinétique entrant souvent dans le cadre d’un polytraumatisme.

la gestion médico-sociale

il existe souvent un contexte de négligence parentale, de responsabilité lorsque l’accident survient sous la surveillance d’un tiers, voire une suspicion de maltraitance.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :