l’hématome sous-dural du nourrisson

laysynonymes : collection sous-dural – hydrome sous-dural – hygrome sous-dural – collection péricérébrale – subdural hematoma

en 2 mots

il s’agit d’une lésion spécifique du nourrisson, constitué par l’accumulation de liquide-cérébrospinal (LCS) dans l’espace sous-dural (par décollement des méninges, les enveloppes du cerveau),  à la suite d’un saignement méningé, généralement traumatique. on le rencontre souvent dans les cas de syndrome du bébé secoué.TC HSD progression

academicpathogénie de l’HSD du nourrisson

l’arachnoïde, méninge molle, délimite un espace anatomique situé entre la pie-mère et la dure-mère : l’espace sous-arachnoïdien. le LCS circule dans cet espace et est absorbé par les villosités arachnoïdiennes de Pacchioni et les « dural holes » (une porosité diffuse de la dure-mère présente avant l’apparition des villosités arachnoïdiennes).

à la suite d’un traumatisme, l’arachnoïde est décollée de la dure-mère, créant l’espace sous-dural, espace pathologique, et les veines cortico-durales, arrachées, saignent dans les espaces méningés. le LCS n’est plus absorbé par les méninges et s’accumule dans l’espace sous-dural, mais aussi sous-arachnoïdien, ainsi que dans les espaces péri-vasculaires cérébraux. TC HSD collection

les HSD non traumatiques

il existe également des causes non traumatiques de collection sous-durale chez le nourrisson, les plus fréquentes sont :

ce sont des diagnostics différentiels des hématomes traumatiques ; il existe de plus de multiples pathologies rares :

hsd-cause-mc3a9dicale.jpgle diagnostic est fait :

  • sur le bilan standard
  • sur le contexte syndromique
  • sur les particularités radiologiques du saignement

doctorcomplications de l’HSD

l’HSD entraîne un cascade de complications en particulier l’hypertension intracrânienne et l’épilepsie. Par ailleurs, l’HSD est parfois associé à des lésions cérébrales voire rachidiennes qui peuvent renforcer les lésions délétèresTC HSD physiopath

le traitement médical

le traitement médical a pour but de maintenir les fonctions vitales (respiration, tension artérielle)n de corriger la douleur et l’anémie (transfusion). L’enfant doit souvent être admis en réanimation en raison de convulsion, de troubles de conscience et d’un hypertension intracrânienne sévère. Le contrôle des crises convulsives est d’importance capitale pour éviter la majoration des lésions cérébrales.

academic

le traitement chirurgical

  • la ponction sous-durale permet de soulager la pression, mais souvent le LCS s’accumule de nouveau, et il est souvent nécessaire de mettre en place un drainage interne.
  • le drain sous-duro-péritonéal sans valve a pour but de collaber l’espace sous-dural et permettre sa cicatrisation. Il est laissé en place quelques mois puis retiré de façon systématique.
TC HSD DSDP
drainage sous-duro-péritonéal

pour en savoir plus

Subduroperitoneal drainage for subdural hematomas in infants: results in 244 cases.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :