traumatismes crâniens : les particularités de l’enfant

en 2 mots

le crâne de l’enfant est immature, il a des propriétés mécaniques et physiologiques différentes de celles l’adulte. ces différences sont à l’origine de lésions très spécifiques chez l’enfant

les particularités pédiatriques :

  • le crâne est relativement souple, il peut se déformer sous l’impact et entraîner des lésions de contusion sous fracturaire.
  • cette souplesse est maximale chez le nouveau-né, qui peut se déformer pour faciliter l’accouchement. cette déformabilité peut être causer un enfoncement : l’embarrure en balle de ping-pong
  • le crâne grandit rapidement, la croissance dépend des contraintes mécaniques ; si une collection liquidienne se développe, elle peut entraîner une augmentation du périmètre crânien.
  • la circulation du liquide cérébro-spinal augmente rapidement dans les premiers mois et les méninges, qui l’absorbent, sont immatures, un traumatisme crânien du nourrisson entraîne donc souvent un hématome sous-dural

    masse sanguine
    volume sanguin à la naissance et à 3 mois
  • le volume crânien plus important proportionnellement chez l’enfant entraîne un risque de saignement important
  • le cerveau du nouveau-né est mal protégé contre les crises épileptiques, il existe donc un risque important d’état de mal

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :