les traumatismes rachidiens chez l’enfant

layen 2 mots

les traumatismes du rachis de l’enfant sont très différents de ceux de l’adulte en raison des propriétés mécaniques propres à l’enfant : squelette peu ossifié, très souple, volume de la tête important. en conséquence, le rachis cervical supérieur est plus souvent atteint, d’autant plus que l’enfant est petit ; chez les enfants plus grands, on retrouve souvent des fractures multi-étagées du rachis thoraco-lombaire, qui sont le plus souvent traitées par corset. il faut également chercher une fragilité particulière liée à une carence en vitamine D. par ailleurs, il existe des pathologies rachidiennes spécifiques de l’enfant, dans le cadre des traumatismes obstétricaux et des traumatismes non accidentels.

ce chapitre comprend les pages suivantes :

 

doctorrépartition par niveau et par âgecorrelation age niveau

d’une manière générale, les lésions sont d’autant plus haut sur le rachis que l’enfant est petit ; ceci reflète l’importance du poids de la tête par rapport au reste du corps. une fracture lombaire en dessous de 9 ans doit donc faire rechercher une fragilité osseuse

diagnostics différentiels

# Tho ostéomalacie
tassements par ostéomalacie

il importe d’être vigilant car le traumatisme peut être minime et n’être que le révélateur d’une fragilité sous-jacente. devant une fracture survenue pour un traumatisme minime, on recherchera comme chez la femme ménopausée, une fragilité osseuse, ici souvent en rapport avec un déficit en vitamine D. Celle-ci est plus fréquente chez les enfants à la peau noire, mais se trouve en fait chez tout le monde (surtout dans le Nord) du fait d’une carence d’ensoleillement.

par ailleurs, le traumatisme peut n’être que le révélateur d’une maladie osseuse comme celles détaillées ci-dessous. diag diff tdm

ressources documentaires

Unstable upper pediatric cervical spine injuries: report of 28 cases and review of the literature.

Vertebrobasilar insufficiency resulting from traumatic atlantoaxial instability: case report.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :