les voies d’abord des tumeurs du tronc cérébral

academic

les buts de la chirurgie

anat V4

elle a pour buts le diagnostic histo-pathologique, la décompression des structures nerveuses et la libération des voies d’écoulement du LCS, et si possible la cure tumorale. c’est une chirurgical délicate en raison des multiples centres nerveux d’importance vitale, en rapport notamment avec la respiration et l’alimentation (cf. figure ci-contre).

la chirurgie d’exérèse

est indiquée lorsqu’il s’agit d’une tumeur de bas grade, bien limitée radiologiquement. elle doit rester prudente en raison des risques fonctionnels particulièrement importants au niveau du tronc cérébral, et des possibilités de traitement oncologique.

les différentes voies d’abord

abords troncle choix de la voie d’abord

choix voie d'abord

l’abord des lésions du mésencéphale

les voies trans-calleuses

les voies transcalleuses antérieures (transforaminale ou inter-thalamo-trigonale) sont surtout indiquées pour les tumeurs mésencéphaliques exophytiques vers le troisième ventricule, et lorsqu’il existe une hydrocéphalie. voie trans-calleuse

la voie transcalleuse postérieure peut être indiquée pour des tumeurs tectales développées dans la citerne quadrijumelle. elle est cependant limitée par la lyre du trigone.

la voie sous-occipitale transtentorielle

donne accès à la région pinéale et au tectum mésencéphalique. elle est limitée par l’extension de la tumeur vers l’aqueduc du mésencéphale, ce qui peut nécessiter un deuxième temps par le quatrième ventricule.voie trans-tent bis

la technique est détaillée sur la page « abord des tumeurs de la région pinéale »

la voie sous-temporale trans-tentorielle

donne accès à la face latérale du mésencéphale et de la protubérance ; elle est limitée par le complexe des veines de Labbé ; elle peut être étendue vers le bas par l’ouverture de la tente du cervelet. elle est limitée en haut par la bandelette optique.

voie sous-temporale bis
neurofibrome intra-axial mésencéphalique ; exérèse par voie sous-temporale élargie par l’ouverture de la tente du cervelet

l’abord des tumeurs de la jonction bulbo-médullaire

pilo bulbaire

il s’agit d’un abord médian sous-occipital classique.

l’exérèse  peut être grandement facilitée par l’existence de kyste tumoraux qui réalisent parfois un plan de clivage idéal avec le névraxe.

certaines tumeurs sont purement intra-axiales ; lorsqu’elles affleurent à la face postérieure, elles sont accessibles par une incision postérieure médiane similaire à la chirurgie des tumeurs intra-médullaire.

pilo bulbe
astrocytome pilocytique circonscrit, exérèse subtotale par voie sous-occipitale
pilo tronc
astrocytome pilocytique infiltrant ; biopsie à ciel ouvert

dans les cas d’une tumeur infiltrante (astrocytome pilocytique ou souvent gangliogliome), on doit se contenter de biopsies. en raison du caractère superficiel de ces tumeurs, de leur proximité des vaisseaux (PICA) et de la consistance ferme voire dure, il est souvent préférable de réaliser une biopsie à ciel ouvert que des biopsies stéréotaxiques.

l’abord postéro-latéral de la moelle allongée

les lésions intra-axiales qui affleurent au plan pial peuvent être abordées par une craniotomie occipitale médiane, avec dépose de l’arc de C1 et en élargissant la craniotomie du côté de la lésion. la dissection de la tonsille donne accès à la citerne latéro-bulbaire et l’angle ponto-cérébelleux.

cavernoma-stevens.png
A-C: cavernoma of the medulla presenting with bleeding, right-sided hemiplegia and mixed-nerves palsy. D: postero-lateral approach; E: after tumor resection. rapid clinical improvement after resection/

cette voie d’abord nécessite une dissection soigneuse des nerfs mixtes et de l’artère vertébrale. l’abord bulbaire correspond au sillon pré-olivaire.

la section de la première digitation du ligament dentelé (repère de l’artère vertébrale) permet de gagner un peu de place latéralement mais n’améliore pas sensiblement l’axe de vision, qui reste tangentiel à la moelle allongée.

l’abord des lésions protubérancielles

il est rarement indiqué car les tumeurs gliales sont le plus souvent infiltrantes et non extirpables. certaines lésions de bas grade sont néanmoins extirpables.

abord du V4

certaines lésions peuvent nécessiter un abord par le quatrième ventricule lorsqu’elle affleurent à la surface du plancher, comme les cavernomes.

cavernome tronc
admitted in emergency for hemorrhage; center: surgical resection through the inter-tell-velar approach with opening of the lateral recess of the fourth ventricle; Rt: postoperative MR; good functional outcome.

abord sous-temporal trans-tentoriel

pour les lésions qui affleurent à la face latérale de la protubérance, elles peuvent être abordées latéralement par voie sous-temporale transtentorielle.

la section de la tente du cervelet apporte un angle de vision satisfaisant pour contrôler la partie basse de la lésion.

la dissection minutieuse des vaisseaux (artère cérébelleuse supérieure et veine basale) et du nerf trochléaire donne accès à la région en arrière de l’émergence du trijumeau.

voie-trans-tent-jerad1.png
pilocytic astrocytoma of the peduncolo-pontine region, total resection without postoperative morbidity

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :