les complications de valves liées à la pose

academicles complications liées à la pose sont multiples, souvent surprenantes, parfois inédites. la prévention de ces complications passe par une technique opératoire rigoureuse et standardisée.

complications liées à la pose du cathéter ventriculaire

valve-ktv-mal-placc3a9s.jpg
ces différents cas de malposition ont pour principales conséquences de causer un dysfonctionnement de la valve, seuls certains des cas de la rangée inférieure ont eu des conséquences neurologiques.

complications liées à la tunnellisation

valve tunnélisation

  • le trajet rétroclaviculaire : risque de pneumothorax, de plaie vasculaire
    • prévention : passer devant le sternum, pour abord transrectal controlatéral ou ombilical
  • le trajet dans le grand droit voire dans la cavité abdominale d’emblée (par la fente de Larrey) : ce n’est pas réellement une complication, il faut seulement faire attention à éviter un plaie viscérale en ressortant le tunnéliseur en bas
    • on peut difficilement l’éviter mais on peut l’anticiper et la reconnaitre

complications liées à la pose du cathéter péritonéal

valve KTP mal placé

  • le cathéter trop court
    • prévention : ne pas raccourcir le cathéter
  • le catheter pelotonné
    • prévention : introduire le cathéter sous contrôle de la vue ; en cas de péritoine fibrosé, lyse des adhérences au doigts (en étant certain d’être dans le péritoine et de ne pas créer de faux plan extra-péritonéal).
  • la perforation intestinale peropératoire
    • prévention : introduire le cathéter sous contrôle de la vue ; en cas de fibrose péritonéale, chercher un autre site ; en cas de difficulté, joindre un collègue chirurgien viscéral

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :