la ponction sous-durale

doctor

synonyme : subdural tap

c’est un geste d’urgence, à la fois diagnostique et thérapeutique, qui n’est pas l’apanage exclusif du neurochirurgien ; il a pour but de soulager la pression intracrânienne, permettant ainsi d’améliorer la perfusion cérébrale. c’est un geste parfois salvateur, qui soulage bien l’enfant, de façon malheureusement souvent temporaire

la ponction pas à pas psd-needle.png

  • vérifier le bilan d’hémostase
  • sédation par entonox, saccharose chez les plus petits, analgésie locale par pommade Emla
  • décubitus dorsal tête droite tenue au niveau des tempes par l’assistant
  • asepsie rigoureuse, port du masque
  • aiguille à PL jaune (avec mandrin)
  • ponction à travers la fontanelle : résistance ferme, pas dure
  • à distance de la ligne médiane pour éviter le sinus sagittal
  • direction vers le dehors dans le plan de la suture coronale
  • retrait d’une quantité suffisante pour détendre la fontanelle
    • écoulement libre
    • ou aspiration douce (qui permet de contrôler le volume et le débit)
  • pas plus de 20 ml de chaque côté, risque de collapsus circulatoire

psd-dt-et-g-bis.jpg
le liquide

l’aspect macroscopique de l’HSD est souvent différent d’un côté et de l’autre, ce qui suggère que la communication est incomplète entre les deux côtés, un argument en faveur d’un drainage bilatéral.

PSD aspect du liquideil se modifie également d’un jour à l’autre par l’apport de LCS qui dilue le sang, en bonne corrélation avec l’évolution radiologique.

dans les HSD chronique, l’aspect peut être xanthochromiquePSD Dt et G

si le liquide est eau de roche, la ponction est sous-arachnoïdienne. elle peut provoquer la constitution d’une collection sous-durale.

en cas de récidive de l’hypertension intracrânienne, on peut répéter la ponction ; mais en général, le renouvellement rapide de la collection indique qu’un drainage sous-dural sera nécessaire.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :