la ponction ventriculaire

academic

doctor

indications

c’est un geste à visée diagnostique et thérapeutique, qui n’est pas réservé aux seuls neurochirurgiens

diagnostique

pour prélever du LCS :

  • quand la ponction lombaire n’est pas possible (spina bifida)
  • ou si elle est infructueuse (par exemple chez un patient valvé)

thérapeutique

pour traiter une HTIC par hydrocéphalie au lit du patient :

  • en urgence, en attendant une intervention
  • ou si on pense pouvoir éviter l’intervention

    PV ETF
    Echo-Doppler avant et après ponction évacuatrice

technique

matériel utilisé

aiguille à PL, seringue de 20 ml avec cône Morse, champ fenêtré

pv.jpg

  • en s’étant assuré de la bonne hémostase
  • analgésie locale percutanée, sédation par saccharose, ou kétamine
  • tête droite, tenue par l’aide au niveau des pommettes
  • ponction en regard de l’angle latéral de la fontanelle, en visant droit devant, légèrement en dedans
  • ne pas lâcher l’aiguille, garder le contact avec la voûte pour que les mouvements de l’enfant n’entraînent pas de déplacement intra-cérébral
    • les pleurs de l’enfant peuvent faire faire à l’aiguille des mouvements de leucotomie
  • aspiration douce avec la seringue, retirer 10 à 20ml
    • suffisamment pour que les ventricules soient détendus, pour diminuer le risque de fuite
  • si écoulement au retrait de l’aiguille, faire un point en cadre (monofilament aiguille ronde)

complications

PV fuite
fuite de LCS
  • la plus insidieuse est la fuite de LCS qui peut provoquer une infection méningée, et doit être prévenue
    • en soustrayant suffisamment de liquide
    • en faisant un point autour de l’orifice de ponction
  • l’échec en cas de caillotage ventriculaire
    • dans ce cas, il n’y a pas d’urgence à retenter une ponction de l’autre côté car la sécrétion de LCS est souvent sidérée à ce stade ultra-précoce
  • la ponction ventriculaire peut provoquer un saignement, en règle minime et sans conséquence
  • l’utilisation d’un trocart sans mandrin a été rendu responsable d’anecdotiques kystes dermoïdes d’inclusion

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :